Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

24.–26.06 Fräiraim Festival | 3 jours, 6 scènes, 60 concerts, 600 musiciens, en savoir plus

03 mai 2022

À la recherche du piano idéal

von Charlotte Brouard-Tartarin

Artiste en résidence
Sir András Schiff

 

Chaque note sous ses doigts sonne comme une évidence: «grand sage du clavier» (Le Temps), Sir András Schiff est un orfèvre du piano. Cet interprète majeur de Ludwig van Beethoven et Johann Sebastian Bach aborde chaque partition avec humilité, aussi bien comme soliste que chef d’orchestre. Il s’installe à la Philharmonie le temps de quatre concerts à son image.

C’est tout d’abord à la tête de son ensemble Cappella Andrea Barca qu’il apparaîtra, dirigeant de son piano les concertos pour clavecin et orchestre de Bach, considéré comme le père du genre par les musicologues mais également comme le plus grand compositeur de l’histoire de la musique par Sir András Schiff. La brillante structure polyphonique des oeuvres sera le terreau idéal d’une riche réflexion musicale entre le chef et la phalange. Il retrouvera ensuite sa baguette le temps d’une soirée qui le verra pour la première fois au pupitre de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, lors de laquelle il sera le soliste du Concerto pour piano de Robert Schumann et dirigera la Suite de danses de son compatriote hongrois Béla Bartók.

Il donnera pour finir un récital dont il annoncera le programme lui-même sur scène, quelques jours après avoir présenté certains de ses élèves lors d’un concert à multiples mains. Cet humaniste fervent mais discret mettra ainsi en valeur la jeune génération qui aura pour mission de continuer à écrire avec autant d’intégrité et d’érudition l’histoire de l’interprétation pianistique.

 

Photo de couverture: Peter Fischli

Concerts