Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

Covid-19: Informations importantes par rapport à nos concerts, en savoir plus

04 juin 2021

Le jardin secret de Joyce DiDonato

von Anne Payot-Le Nabour

Artist in residence
Joyce DiDonato

 

«Diva de cœur des temps modernes» (Le Temps) naviguant avec un naturel désarmant du baroque au contemporain et dotée d’un talent d’actrice hors du commun, la mezzo-soprano Joyce DiDonato est devenue une personnalité incontournable du paysage lyrique d’aujourd’hui. Aussi à l’aise dans des rôles travestis d’opéras belcantistes que dans le costume d’éminentes héroïnes händéliennes, la cantatrice américaine n’hésite pas à emprunter des chemins de traverse qui la mènent jusqu’au jazz ou encore à la comédie musicale. C’est à une déambulation au gré du plus luxuriant des jardins qu’elle invite à l’occasion de sa résidence à la Philharmonie. Tout d’abord avec «Songplay», sacré Meilleur album vocal solo aux Grammy Awards 2020, mêlant jazz, opéra et tango, et gage d’une soirée crossover de haut vol comme elle seule en a le don. Puis avec l’oratorio anglais de Georg Friedrich Händel Theodora, dont elle interprètera le poignant rôle d’Irene, amie dévouée de la martyre chrétienne éponyme destinée aux pires supplices; enfin avec «Eden», flânerie musicale dans un jardin des délices très personnel où s’épanouiront des pages de Purcell, Gluck, Wagner ainsi qu’une nouvelle oeuvre de Rachel Portman écrite à son intention. Ces deux derniers événements lui permettront de retrouver le chef Maxim Emelyanychev à la tête de son ensemble il pomo d’oro, avec lesquels elle a récemment enregistré l’opéra Agrippina de Georg Friedrich Händel, donné en 2019 à la Philharmonie. Cette pomo d’oro se réfère à la pomme que dut remettre le prince troyen Pâris à la plus belle des déesses, livrant ainsi son célèbre jugement à l’origine de la Guerre de Troie. De même, celle-ci devrait revenir, de façon bien plus sereine toutefois, à cette déesse de la voix qu’est Joyce DiDonato, résolue à ouvrir grand les portes de ce jardin secret qu’elle cultive avec autant de délicatesse que d’attention.

 

Photo de couverture: Chris Singer

Concerts