Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

24.–26.06 Fräiraim Festival | 3 jours, 6 scènes, 60 concerts, 600 musiciens, en savoir plus

04 juin 2021

Le jardin secret de Joyce DiDonato

von Anne Payot-Le Nabour

Artist in residence
Joyce DiDonato

 

«Diva de cœur des temps modernes» (Le Temps) naviguant avec un naturel désarmant du baroque au contemporain et dotée d’un talent d’actrice hors du commun, la mezzo-soprano Joyce DiDonato est devenue une personnalité incontournable du paysage lyrique d’aujourd’hui. Aussi à l’aise dans des rôles travestis d’opéras belcantistes que dans le costume d’éminentes héroïnes händéliennes, la cantatrice américaine n’hésite pas à emprunter des chemins de traverse qui la mènent jusqu’au jazz ou encore à la comédie musicale. C’est à une déambulation au gré du plus luxuriant des jardins qu’elle invite à l’occasion de sa résidence à la Philharmonie. Tout d’abord avec «Songplay», sacré Meilleur album vocal solo aux Grammy Awards 2020, mêlant jazz, opéra et tango, et gage d’une soirée crossover de haut vol comme elle seule en a le don. Puis avec l’oratorio anglais de Georg Friedrich Händel Theodora, dont elle interprètera le poignant rôle d’Irene, amie dévouée de la martyre chrétienne éponyme destinée aux pires supplices; enfin avec «Eden», flânerie musicale dans un jardin des délices très personnel où s’épanouiront des pages de Purcell, Gluck, Wagner ainsi qu’une nouvelle oeuvre de Rachel Portman écrite à son intention. Ces deux derniers événements lui permettront de retrouver le chef Maxim Emelyanychev à la tête de son ensemble il pomo d’oro, avec lesquels elle a récemment enregistré l’opéra Agrippina de Georg Friedrich Händel, donné en 2019 à la Philharmonie. Cette pomo d’oro se réfère à la pomme que dut remettre le prince troyen Pâris à la plus belle des déesses, livrant ainsi son célèbre jugement à l’origine de la Guerre de Troie. De même, celle-ci devrait revenir, de façon bien plus sereine toutefois, à cette déesse de la voix qu’est Joyce DiDonato, résolue à ouvrir grand les portes de ce jardin secret qu’elle cultive avec autant de délicatesse que d’attention.

 

Photo de couverture: Chris Singer

Concerts

  • 20.10.2021 19:30

    Joyce DiDonato

    A déjà eu lieu

    Joyce DiDonato mezzo-soprano
    Craig Terry piano

    Octobre marquera le lancement de la résidence à la Philharmonie d’une personnalité devenue incontournable dans le paysage lyrique d’aujourd’hui: la mezzo-soprano Joyce DiDonato. «Diva de cœur des temps modernes» (Le Temps), la cantatrice américaine, dotée d’un talent d’actrice hors du commun, navigue avec un naturel désarmant du baroque au contemporain. Avant Theodora de Händel en novembre puis «Eden», flânerie musicale dans un jardin des délices très personnel en mars 2022, la «Yankee Diva» autoproclamée investit la Salle de Musique de Chambre pour une première déambulation vocale, comme elle seule en a le secret.

    Ce concert est soumis au régime CovidCheck pour tout spectateur à partir de 12 ans et 2 mois. Plus d’informations ici

  • 24.11.2021 19:00, Voyage dans le temps – musique ancienne et baroque

    Joyce DiDonato – Händel «Theodora»

    None Ce concert sera accompagné d’un événement résonances A déjà eu lieu

    il Pomo d’Oro
    il pomo d’oro Choir
    Maxim Emelyanychev direction
    Lisette Oropesa Theodora
    Joyce DiDonato Irene

    Après une soirée en toute intimité en octobre, l’Artiste en résidence Joyce DiDonato retrouve la Philharmonie le 24.11. avec l’oratorio anglais de Georg Friedrich Händel Theodora. Elle y interprète le poignant rôle d’Irene, amie dévouée de la martyre chrétienne éponyme destinée aux pires supplices qui sera incarnée par la soprano Lisette Oropesa. La distribution vocale, complétée par Paul-Antoine Bénos-Djian, Michael Spyres et John Chest, partagera la scène avec Maxim Emelyanychev et son ensemble il pomo d’oro. Le concert sera précédé d’un Artist talk avec Joyce DiDonato qui évoquera à cette occasion son parcours musical qui la mène avec la même aisance du baroque au contemporain.

    Ce concert est soumis au régime CovidCheck pour tout spectateur à partir de 12 ans et 2 mois. Plus d’informations ici

  • 04.03.2022 20:00, Grandes voix

    «Joyce DiDonato: Eden»

    A déjà eu lieu

    il Pomo d’Oro
    Maxim Emelyanychev direction
    Joyce DiDonato direction artistique, mezzo-soprano
    Manuel Palazzo comédie
    Marie Lambert-Le Bihan mise en scène

    Après une soirée en toute intimité en octobre puis l’oratorio de Georg Friedrich Händel Theodora, Joyce DiDonato clôturera sa résidence à la Philharmonie le 04.03. avec «Eden», flânerie musicale dans un jardin des délices très personnel où s’épanouiront notamment des pages de Gluck, Mahler, Wagner ainsi qu’une nouvelle oeuvre de Rachel Portman écrite à son intention. Retrouvant pour l’occasion Maxim Emelyanychev et son ensemble il pomo d’oro, la mezzo-soprano invitera le public à explorer à ses côtés les beautés de la nature et à questionner la place de l’humain dans le monde qui nous entoure. Il ne fait aucun doute qu’une personnalité aussi rayonnante sera la guide idéale d’une telle réflexion en musique.

    Ce concert est soumis au régime CovidCheck 3G (vacciné, guéri ou testé négatif) pour tout spectateur à partir de 12 ans et 2 mois. Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dès que vous entrez dans la Philharmonie et doit être gardé dans le bâtiment, y compris en salle pendant toute la durée du concert. Plus d’informations ici