Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

Covid-19: Informations importantes par rapport à nos concerts, en savoir plus

04 juin 2021

Une curiosité mutuelle

von Lydia Rilling

Artist in residence
Isabelle Faust

Isabelle Faust en conversation avec Christoph Gaiser (2019) et Lydia Rilling

 

Depuis 2012, vous vous êtes produite à sept reprises à la Philharmonie Luxembourg. Parmi ces concerts, y en a-t-il un qui vous a particulièrement marquée?

Je me suis toujours sentie très à l’aise ici, aussi bien dans le Grand Auditorium que dans la Salle de Musique de Chambre. Dans les deux cas, l’acoustique est excellente, le public très attentif et on se sent chez soi également en dehors de la scène. J’aime par exemple me remémorer la soirée de l’Octuor de Schubert. C’était la première fois que nous nous produisions tous avec des instruments historiques. C’était un concert très excitant et empli de joie, qui a ouvert de nouvelles pers-pectives sonores à mes collègues.

Une résidence vise toujours à établir un lien plus intense avec les auditeurs. Qu’attendez-vous du public luxembourgeois dans ce contexte?

Je pense que ce peut être l’occasion pour le public de mieux comprendre un musicien et de distinguer ses intentions musicales, s’il peut le découvrir dans des programmes et des formations variés. Dans le ­meilleur des cas, la curiosité pour
le musicien se transforme alors en curiosité pour la musique qu’il a apportée.

Quelles sont les œuvres jouées à Luxembourg que vous attendez le plus?

Il est vraiment impossible de mettre en avant une seule de ces œuvres fantastiques! En vérité, ce sont toutes mes pièces favorites... J’attends peut-être avec un peu plus d’impatience
la soirée Bach/Westhoff, car nous n’avons pas encore eu fréquemment l’occasion de la programmer.

L’année qui vient de s’écouler a vu l’arrêt presque complet de la vie culturelle. En tant qu’artiste, qu’a changé cette année pour vous?

Cette année de pandémie a été un grand défi pour nous tous, particulièrement pour les artistes et les artistes indépendants. Pour ­beaucoup, des vides menaçant les moyens de subsis-tance se sont ouverts, ­certains ont même été contraints d’abandonner l’art. Après un an, la situation reste précaire et l’avenir incertain. À titre person-nel, cette année a été très éprouvante, le rôle de la musique a été remis en question de bien des manières, et j’ai moi-même eu de nombreuses occasions de me pencher de nouveau sur la nécessité de l’art et de la musique dans notre société. Au cours de cette période, je suis devenue encore plus intimement convaincue que la musique doit occuper une place constante et importante dans notre vie, et que chaque musicien doit prendre son rôle d’ambassadeur encore plus au sérieux. Les rares concerts avec un public donnés ­pendant cette crise du coronavirus ont renforcé ma conviction.

 

Photo de couverture: Felix Broede

Concerts

  • 27.09.2021 19:30, Soirées de musique de chambre

    Isabelle Faust & Friends – «Verklärte Nacht»

    A déjà eu lieu

    Isabelle Faust, Anne Katharina Schreiber violon
    Timothy Ridout, Danusha Waskiewicz alto
    Jean-Guihen Queyras, Christian Poltéra violoncelle

    Le 27.09., la violoniste Isabelle Faust ouvre sa résidence à la Philharmonie en bâtissant un pont impressionnant à travers l’histoire de la musique. Avec ses fidèles partenaires de musique de chambre Anne Katharina Schreiber, Timothy Ridout, Danusha Waskiewicz, Jean-Guihen Queyras et Christian Poltéra, elle interprète deux compositions considérées à la fois comme des oeuvres clés et exceptionnelles dans leur genre respectif, à savoir le Quintette à cordes en ut mineur de Ludwig van Beethoven et le sextuor La Nuit transfigurée de Arnold Schönberg, soulignant ainsi le lien entre le début et la fin du romantisme musical.

    Ce concert est soumis au régime CovidCheck pour tout spectateur à partir de 6 ans. Plus d’informations ici

  • 25.02.2022 19:00, Aventure+

    Aventure+ | Isabelle Faust / Gustavo Gimeno / OPL

    A déjà eu lieu

    Orchestre Philharmonique du Luxembourg
    Gustavo Gimeno direction
    Isabelle Faust violon

    L’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Gustavo Gimeno et Isabelle Faust, Artiste en résidence, révèlent le 25.02. trois personnalités musicales déployant chacune des univers aussi voluptueux que captivants: Benjamin Britten, Henri Dutilleux et Maurice Ravel. Le Concerto pour violon de Britten, écrit sur le chemin du compositeur en exil pour les États-Unis, est aussi riche en contrastes dramatiques qu’en découvertes sonores pleines de nuances, comme celles qui caractérisent la Première Symphonie de Dutilleux, qui précèdera La Valse de Ravel, complexe et subtile, avant que la soliste de la soirée n’emmène le public dans des voyages sonores intimes et personnels, dans l’esprit du cycle «Aventure+».

    Ce concert est soumis au régime CovidCheck 3G (vacciné, guéri ou testé négatif) pour tout spectateur à partir de 12 ans et 2 mois. Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dès que vous entrez dans la Philharmonie et doit être gardé dans le bâtiment, y compris en salle pendant toute la durée du concert. Plus d’informations ici

    Ce concert sera enregistré par radio 100,7 et retransmis le 4 mai 2022.

  • 12.05.2022 19:30, Voyage dans le temps – musique ancienne et baroque

    Faust / Bezuidenhout / von der Goltz / Kenny

    A déjà eu lieu

    Isabelle Faust violon
    Kristin von der Goltz violoncelle
    Elizabeth Kenny théorbe
    Kristian Bezuidenhout clavecin

    Pendant des décennies, l’expression «littérature du violon baroque» a été principalement associée aux noms de Johann Sebastian Bach et Antonio Vivaldi. Artiste en résidence cette saison à la Philharmonie, Isabelle Faust s’est donné pour mission d’élargir cet horizon. Aux côtés de trois éminents collègues, comme elle très expérimentés dans l’interprétation historiquement informée, la violoniste replace la musique pour violon de Bach dans un contexte véritablement «européen» en la confrontant à des compositions de Heinrich Ignaz Franz Biber, Georg Muffat et Johann Paul von Westhoff, ainsi qu’aux traditions musicales de Bohême, de France, d’Allemagne centrale et d’Alsace qui y sont liées.