Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

Covid-19: Informations importantes par rapport à nos concerts, en savoir plus

Béatrice Daudin

Percussions

Après de brillantes études au CNR de Metz, Béatrice Daudin, messine de naissance, poursuit son parcours musical au CNSM de Paris dans la classe de Jacques Delecluse où elle obtient le 1er prix de Paris en percussion et celui de solfège, harmonie et musique de chambre tout en continuant en parallèle ses études de direction d’orchestre et de piano. Par la suite, elle devient professeur à l’ENM de St Brieuc où elle développe son répertoire par sa participation au quartet de jazz avec Joël Cadoret (pianiste compositeur). Béatrice Daudin obtient le poste de professeur de percussion au CNR de Metz puis en 1989 devient percussionniste solo à l’Orchestre Philarmonique du Luxembourg, ce qui lui ouvre la voie à une carrière de soliste. Parmi les œuvres qu’elle a interprétées, citons: Sonate pour deux pianos et percussion de Bartók avec Jean-Efflam Bavouzet et Christian Zimmerman, Miroir de Célestine d’Ohana au festival de Lille avec Élisabeth Chojnacka, Psappha de Xenakis, Vibraphonietta d’Ivo Malec, Aïs de Xenakis avec le baryton Spyros Sakkas au Théâtre du Châtelet à Paris et Umbhiyozo waze Africa de Grant Mc Lahlan avec Élisabeth Chojnacka. En 2010, elle s’est produite au sein du Quatuor de percussions de l’OPL dans un programme John Cage. En 2012, elle écrit une pièce intitulée L’Art-chez Surprise en hommage à Debussy, pièce jouée à la Philharmonie Luxembourg. Le parcours de Béatrice Daudin est ainsi en perpétuelle évolution, marquée par la quête d’harmoniques toujours nouveaux et par une volonté d’épure, entre poésie et pensée.

Photo: Eric Chenal Photo: Eric Chenal