Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

Covid-19: Informations importantes par rapport à nos concerts, en savoir plus

Jean-Marc Apap

Alto

Jean-Marc Apap commence ses études d’alto au CNR de Nice à l’âge de six ans. Il en sort avec un 1er prix d’alto et de musique de chambre. Il intègre par la suite le CNSM de Lyon dans la classe de Gérard Caussé à l’âge de 17 ans. Il suit son enseignement pendant deux années avant de réussir le concours d’entrée du prestigieux Curtis Institute of Music de Philadelphie dans la classe de Joseph De Pasquale, alors premier alto de l’Orchestre de Philadelphie. En 1989, il quitte le Curtis Institute of Music pour l’Indiana University afin de se perfectionner en musique de chambre auprès de maîtres tels Starker, Sebok, Gulli, Pressler. En 1990, il rentre en France et intègre plusieurs formations classique, jazz et musiques du Monde. Il participe notamment à la création mondiale Quatuor à cordes de Glenn Gould, avec lequel il effectue une tournée en Europe, aux États-Unis et au Canada. Aux côtés des Transylvanian Mountain Boys, il enregistre et réalise les arrangements de trois disques sortis chez Sony Classical. Il continue à se diversifier en jouant, sur divers albums ainsi qu’en concert, avec entre autres Ray Charles, Michel Legrand, Samy Davis Junior, Johnny Halliday, Georges Benson, les Rita Mitsouko et Ben Harper. On le retrouve également aux côtés de Nana Vasconcellos dans le cadre du Paris Jazz Festival. Il s’illustre aussi avec Richard Galliano lors d’une tournée internationale en hommage à Astor Piazzolla sur les plus grandes scènes d’Europe et d’Asie. Ce concert a fait l’objet d’une captation disponible en CD et DVD chez Dreyfus Jazz. Il poursuit sa carrière en présentant une série de concerts en soliste et enregistre en 2006 un album des Suites pour violoncelle N°1 et N° 2 de Bach à l’alto chez Zig-Zag Territoires. Il assure jusque fin mars 2009 l’intérim au sein du Quatuor Elysée et intègre l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg placé sous la direction musicale d’Emmanuel Krivine en septembre 2009. Dès son arrivée au sein de l’OPL il rejoint le Kreisler Quartet, avec lequel il se produit en concert tant en France qu’à l’étranger. Il se lance en 2010 dans un nouveau cycle de concerts avec un projet de Richard Galliano consacré à la musique de Bach et qui a été enregistré par Deutsche Grammophon.

Photo: Eric Chenal Photo: Eric Chenal