Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

Philippe Koch

Konzertmeister

Descendant d’une grande famille de musiciens liégeois, Philippe Koch a accompli ses études musicales au conservatoire de sa ville natale. Il y obtient les diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre avec la plus haute distinction. Il est titulaire du Prix Parent et du Prix Charlier. Il s’est ensuite perfectionné avec les maîtres Christian Ferras, Pierre Amoyal et Arthur Grumiaux (avec lequel il a travaillé durant six ans). Aujourd’hui premier Konzertmeister de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, il poursuit parallèlement une carrière de soliste à travers l’Europe, les États-Unis, le Canada, l’Amérique du Sud et le Japon où il est invité chaque année, notamment au Palais impérial. Sa carrière de soliste international lui permet de jouer aux côtés de nombreux orchestres et de côtoyer ainsi des chefs réputés. Citons entre autres Juri Aronowitsch, Carl Davis, Alexander Dmitrijew, Louis de Froment, Leopold Hager, Paavo Järvi, Emmanuel Krivine, Sebastian Lang-Lessing, Louis Langrée, Georges Octors, David Shallon, Michael Stern, Michel Tabachnik, Bramwell Tovey, André Vandernoot et Ronald Zollman. Philippe Koch, dans son désir d’explorer la richesse de la musique de chambre, en aborde la diversité notamment au sein du Trio Grumiaux, qu’il a fondé avec Luc Dewez (violoncelle) et Luc Devos (piano), ainsi qu’avec le Brussels String Quartett dont il est le premier violon (Tomiko Shida, Yves Cortvrindt et Luc Dewez) et le Quatuor Louvigny (avec Ilan Schneider, Aleksandr Khramouchin et Fabian Perdichizzi). Il participe également à d’autres formations musicales avec de nombreux partenaires tels Daniel Blumenthal, Gerard Caussé, Abdel Rahman El Bacha, Marc Grauwels, France Springuel, Anne Froidebise, Pavel Gililov, Maria Kliegel, Alain Marion, Alexander Müllenbach, Ivan Monighetti, Kazushi Ono, Francis Orval, Jean-Claude Vanden Eynden et Sonia Wieder-Atherton. Il crée le Trio Koch, avec sa fille Laurence Koch (violon) et son fils Jean-Philippe (piano). Suivant de près l’évolution de la musique contemporaine, Philippe Koch participe à de nombreux festivals qui la mettent à l’honneur et réalise régulièrement des créations mondiales d’œuvres contemporaines, notamment en Suisse (Bolens, Almada), au Luxembourg (Wengler) et en Belgique (Van Rossum, Fayt). Il s’intéresse également à la pédagogie du violon. C’est pourquoi il occupe le poste de professeur de violon au Conservatoire royal de Liège et dispense régulièrement des master classes en Belgique, France, Luxembourg et au Japon. Il a réalisé de nombreux enregistrements radios, notamment en Belgique, au Luxembourg, en Espagne, en Suisse, en France, au Chili, en Macédoine, en Hollande, en Hongrie et au Québec. Plusieurs de ses enregistrements discographiques (27 disques au total) ont reçu des distinctions dans la presse internationale spécialisée: Diapason d’Or de Diapason, Choc du Monde de la Musique, Recommandé par Répertoire et Classica, Supersonic de Pizzicato, **** du Monde de la Musique) En 2009, il a été membre de la Commission artistique ainsi que du jury de présélection du Concours Musical Reine Élisabeth et en 2012, membre de la Commission artistique ainsi que du jury pour l’ensemble des épreuves de ce concours à Bruxelles. Depuis septembre 2012, il est Président de la Fondation Arthur Grumiaux. Philippe Koch a été fait Chevalier de la Couronne de l’Ordre civil et militaire de la famille de Nassau par le Grand-Duc Henri de Luxembourg. Il a été fait Chevalier de l’Ordre de Léopold en juin 2013. En mars 2013, Philippe Koch a joué à Seoul, accompagné de l’Orchestre de Chambre de Corée et, en juin, il a interprété des pièces d’Henri Vieuxtemps accompagné par l’Orchestre symphonique national d’Algérie.

Photo: Eric Chenal Photo: Eric Chenal