Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen
  • «Ma mère l'Oye» photo: Illustration: Unter freiem Himmel

    «Ma mère l'Oye»

«Ma mère l’Oye»

Orchesterkonzert mit Pantomime

11.05.2019 11:00,

Grand Auditorium

add to calendar

Orchestre Philharmonique du Luxembourg
David Niemann Leitung
Lina Rohde, Irene Fas Fita, Ewelina Grzechnik, Alexander Neander, Wolfram von Bodecker, Bartlomiej Ostapczuk Pantomime
Lionel Ménard Idee, Konzept, Regie
Vanessa Vérillon Szenario, Bühnenbild, Kostümbild
Werner Wallner Bühnenbau , Lichtdesign
Max Flierl Bühnenbau, Bühnentechnik
Sigrid Herfurth Kostümgestaltung

Wolfgang A. Mozart: Symphonie N° 35 KV 385 «Haffner»
Maurice Ravel: Ma mère l'Oye (Mutter Gans). Ballet

La mère L´Oye entre dans le jardin en entendant le rire des enfants. Elle est l’hôte de monsieur Ravel, impatient de la rencontrer. Tous deux sont loin d’imaginer le grand voyage féerique qu’ils vont entamer. La vieille dame s’empresse de sortir son grimoire de contes pour le faire partager. Au fil des pages, des personnages de contes de fées s’attroupent autour d’elle: voici venir Cendrillon, au loin le petit poucet suivi de près par Barbe bleue. Durant cette épopée poétique, Ravel et la mère L’Oye croisent une belle dormant dans un bois, visitent le château de la bête et aident Peau d’âne à fuir l’ogre, comme si toutes ces merveilleuses histoires n’en faisaient qu’une seule. Au loin, Maurice Ravel, assis sur banc, observe la scène avec malice. Il semble sourire à chaque péripétie, écrivant sa partition au fur et à mesure. À travers les contes de Charles Perrault, Madame d´Aulnay et Madame Leprince de Beaumont, le public parcourt l’univers des contes de fées, le tout sans paroles mais avec de la pantomime, à la délicatesse si onirique.

Pygmalion et Galatée Wolfgang Amadeus Mozart: Symphonie N° 35 KV 385 «Haffner»

Une introduction à l’art de la pantomime avec, en point d’orgue, une fable autour du sculpteur Pygmalion tombé amoureux de sa statue Galatée. Dans les rêves de Pygmalion, tout prend vie, y compris les statues de son atelier. Tout serait donc idyllique si seulement il ne devait pas se séparer de sa dernière création…

Tickets

Enfants
    Placement libre
  • 12
Adultes
    Placement libre
  • 18

www.philharmonie.lu,
(+352) 26 32 26 32

A déjà eu lieu

Abonnements

 
Sans Paroles