Zum Seiteninhalt springen Zur Navigation springen

24.–26.06 Fräiraim Festival | 3 jours, 6 scènes, 60 concerts, 600 musiciens, en savoir plus

  • Janine Jansen photo: Marco Borggreve

    Janine Jansen
  • Gustavo Gimeno photo: Alfonso Salgueiro

    Gustavo Gimeno

OPL / Gimeno / Jansen

10.11.2016 20:00,

Grand Auditorium

add to calendar

Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Gustavo Gimeno direction
Janine Jansen violon

Franz Schubert: Ouvertüre D 590
Alban Berg: Violinkonzert «Dem Andenken eines Engels» / «À la mémoire d’un ange»
Ludwig van Beethoven: Symphonie N° 7

C’est aux côtés de Gustavo Gimeno et de l’OPL que la violoniste Janine Jansen a choisi d’inaugurer sa résidence à la Philharmonie Luxembourg, qui la verra également se produire en formation de chambre – pour une plongée au cœur de la Vienne musicale du début du 20e siècle – (09.02.), et aux côtés du NHK Symphony Orchestra dans Sibelius (01.03.), après une tournée aux Pays-Bas avec l’OPL (11.-12.11.). Pour cette première soirée, elle interprète le Concerto pour violon «À la mémoire d’un ange» d’Alban Berg, figure majeure de la Seconde École de Vienne, composé en l’espace de quelques mois, en 1935, à la suite du décès de la jeune Manon Gropius, fille d’Alma Mahler. Ce «Requiem pour Manon» multiplie les contrastes, entre spiritualité et folklore, dodécaphonisme et hommage au passé, à Bach notamment. Auparavant, l’orchestre aura joué une ouverture de Schubert écrite dans le style italien, avant l’élégante Septième Symphonie de Beethoven, «Apothéose de la danse» selon Wagner, encore toute empreinte de classicisme.

Kulturpass, bienvenue!

Dans le cadre de Luxembourg Festival
Ce concert sera enregistré par radio 100.7

Trier–Philharmonie Luxembourg

Bus-Shuttle pour ce concert:

Bus-Shuttle Logo

Inscription sur
www.philharmonie-shuttle.lu

Tickets

Plein tarif
  • 70
  • 50
  • 35
< 27 ans
  • 42
  • 30
  • 21

www.philharmonie.lu,
(+352) 26 32 26 32

A déjà eu lieu

Abonnements

Backstage

insideout
19:00, Grand Auditorium

OPL Inside Out : Daniel Finkernagel en conversation avec Jean-Marc Apap (alto) et Benoît Legot (contrebasse) (F)

 

Dans le cadre de